· 

TRANSE - Conscience phénoménologique

Etat de transe chamanique ou médiumnique, à quoi sert de modifier sa conscience et la transe cognitive, relation avec les constellations familiales et systémiques.

EXPÉRIENCES de TRANSES :

  1. Transe de mars 2021
  2. Rencontre au Cœur du Sacré
  3. La transe cognitive
  4. Ma pratique énergétique
  5. Gratitude
    + Les activités d'OMÉA.

1°) Transe de mars 2021 :

Avec des amies, j'ai vécu une expérience bien vibrante :

Une "symbolique vivante" m'a accompagné vers un lâcher-prise thérapeutique... ✨

 

Au début de notre Cercle de pleine lune (mensuel), j'observais que je n'étais pas en forme, pas joyeux, alors que mes collègues étaient bien animées. Du coup, j'ai lâché le fait de vouloir faire quelque chose et j'ai suivi un mouvement phénoménologique ; je me suis agenouillé, pour être davantage confort.

Et je commençais à être parcouru de quelques émotions et j'avais les yeux "humides". J'ai entendu des phrases bienveillantes de mes collègues, un processus commençait. Ce qui m'a vraiment époustouflé, c'est que les yeux fermés, je me suis retrouvé en état modifié de conscience et à l'intérieur d'une panthère noire. Puis, je suis devenu carrément cette panthère.

C'était surprenant, bon et puissant à la fois.

 

Je me suis laissé guidé par cette puissance alors que j'étais toujours à genoux, j'ai basculé ma tête lentement en avant, ma tête s'est posée sur le tapis ; j'avais une posture comme en début de "faire le poirier" mais avec la sensation que j'allais tomber encore plus loin que le sol. De manière surprenante, c'est la panthère qui a fait un pas en avant (alors que ma part observatrice avait peur d'avancer), et, je suis tombé dans le vide, avec au début une grande peur, celle de mourir ; je me suis abandonné à la transe.

 

Autre monde, nouvelle conscience suite à transe, monde blanc, présence divine et amour

Puis, je suis arrivé pour la première fois (à part lors de rêves particuliers), dans un autre monde. Un espace tout blanc et infini, cotonneux, doux. Au loin, une présence se rapprochait en même temps que j’avançais. Je me suis mis à beaucoup pleurer, de la force d’amour qu'émanait cette présence, littéralement "divine".

J'ai commencé à freiner le rapprochement, je sentais que je risquais de disparaitre totalement, j'étais effrayé de toute cette lumière et force d'amour (qui risquait peut-être de dissoudre mon individualité). J'ai alors goûté que "cela" existait (...le divin), et que j'avais le libre arbitre de la distance, tout en conscientisant "plus tard, je ferais un pas supplémentaire" (genre, lorsque mon corps énergétique sera préparé au voyage de cette rencontre). Mais j'avançais toujours vers elle...

  • Étonnamment pendant toute cette expérience, j'étais en conscience dissociée, comme cela m'arrive maintenant régulièrement lorsque j'anime des groupes ; j'étais très présent, pouvant commenter ce qu'il se passait pour moi (je faisais le haut parleur de mon vécu), et en même temps, une part de moi était libre et surfait "en transe" (comme un surfeur sur une "vague" énergétique).
  • Par expérience, il y a une association entre le connu (simple observateur) et l'inconnu (qui mène, va là où le courant porte). Le fait de pouvoir commenter pendant le vécu d'une transe, n'est pas un manque de lâcher-prise comme j'aurais pu le penser avant, il s'agirait plutôt d'une partie de mon être qui témoigne de mon double.

NB : en février 2019, lors d'un stage de danse-transe (dont j'étais l'organisateur) animé par Philippe, il nous expliquait qu'il était souvent en transe sans que cela se voit. Il avait son attention du quotidien et sa part chamane ("naguale"...) très présente. De manière surprenante, à ce moment là j'ai senti une reconnaissance dans ce type d'expérience. (Les amis cliniciens découvrant mes propos, pourraient penser : pathologie ! "dédoublement de la personnalité")

 

En bref, pendant que je rencontrais cet être lumineux dans cet autre monde, j'ai donc exprimé 2-3 mots afin de partager cette aventure de la conscience avec mes amies !

...je reste mystérieux sur la fin de cette expérience, très personnelle.

 

Enfin, j'ai repris très progressivement connaissance, avec 1 conscience unique dans mon corps (et pas 2, comme avec la panthère) ; je me sentais lourd, avec des difficultés à ouvrir les yeux et à bouger, et plein d'amour.

Ce fût donc une transe spontanée, initiatique. J'ai beaucoup lâché et en même temps, accueilli, ouvert davantage mon cœur ; c'est en ça que la transe est potentiellement "intéressante". Et perso, avec le cadeau initiatique d'être dans 2 mondes en même temps.

AUDIO de cette expérience, réalisé à postériori et identique au texte ci-dessus (montez le Volume) :

 

Cela fait quelques fois dans ma vie ces dernières années, que la Panthère noire se présente ; une énergie vraiment puissante et de guérison. NB : un Esprit très présent dans différentes cultures (égyptienne, gabonaise, etc.), comme le Jaguar en Amérique du Sud.

 

Si j'ai pu vivre depuis 2019 quelques connexions et transes, la plus notable a été avec une "plante maitresse" : lors d'un soin collectif avec l'esprit du Tabac, où j'ai observé mon corps se mettre au service des soins des 40 personnes, alors que je ne contrôlais absolument rien et que j'étais un simple participant.

2°) Rencontre au cœur du sacré :

Rencontre au coeur du sacré, mon expérience de transe vécue auprès de Ricardo, chaman équatorien, initié notamment au Tabac.

En juillet 2019, lors de la Rencontre au Cœur du Sacré (rassemblement d'énergéticiens, de personnes authentiques, etc.) en Bretagne, j'ai fais la connaissance de Ricardo, un chaman équatorien.

Il proposait un atelier pour 40 personnes ; initiation à sa culture issue de la forêt tropicale (Shuar), et spécifiquement à la plante sacrée du Tabac et aux soins chamaniques. Ce fût encore une expérience de la transe...

  • Tout d'abord, le contact physique avec le Tabac a rapidement modifié ma conscience, le "troisième œil" s'ouvrait à cet instant. Je ne connaissais pas cette sensation spécifique, de lumière au niveau du front ; ma conscience était comme chaleureuse et très présente.
  • Puis, les chants de Ricardo (Icaros) m'ont fait pleurer de joie, me sentir vibrant d'amour à la rencontre de l'esprit du tabac qui venait à nous. C'était fort.
  • Et, Ricardo et son fils ont commencé le soin collectif. Ils passaient quelques minutes devant chaque personne du groupe assise dans le cercle, le temps de faire un soin individuel. En tant que participant comme tous les autres, j'observais, tout en étant très touché par les chants.
  • Soudainement... mon corps s'est mis à faire des mouvements involontaires, tout en restant à ma place dans le cercle du groupe. J'étais conscient et sans doute déjà un peu en transe ; mon estomac se remplissait d'une énergie venant de la personne en processus de soin, puis elle "transmutait" en sortant de ma bouche (avec haut de cœur). Je voyais arriver le mouvement vers moi, à partir de chaque personne qui était en train de vivre un soin. Je ne faisais pas le malin , j'étais un peu inquiet, tout en accueillant le processus. Une des mes amies présentes m'a dit "Cédric, tu es en train d'aider au soin", ce que je n'avais pas encore compris. Effectivement, une partie de mon être participait activement aux soins, de manière énergétique et sans que je bouge de la place où j'étais. Bref, j'ai été "cueilli" par l'esprit de la plante et je me suis senti au service de la Vie (je voyais la noirceur, les cancers, etc. qui sortaient des corps...).

Le lendemain lors de mon rapide entretien avec Ricardo (je tenais à trouver le temps d'échanger un peu avec lui) : je l'ai fais rire ! ...avec ma première question d'occidental, genre "comment on apprend les chants magnifiques, qui m'ont tellement fait pleurer ?" Ce à quoi il me répondit : "cela ne s'apprend pas, c'est l'esprit de la plante qui passe et insuffle le chant".

Après discussion, il me dit : "vient en Équateur" (heu... à quelle heure passe le bus ?! humouur).

Je ressens encore l'appel de la plante, et je devrais y aller ; si possible fin 2021, au départ du Brésil avec mon père, nous partirons jusqu'en Équateur à la rencontre de ce qui sera.

3°) TRANSE "cognitive" :

A quoi sert la modification importante de conscience, de la Transe ?

Il y a plusieurs définitions de la transe, faisant partie de pratiques spirituelles et de communion avec l'au-delà, ou capacité universelle extatique dans un but de développement personnel et thérapeutique. De la transe médiumnique (plusieurs types d'esprits, comme les divinités, les âmes lumineuses, les auxiliaires, les animaux de pouvoir, les entités non-humaines, etc.), à la transe cognitive.

 

Je vous partage ce que j'ai expérimenté et retenu des propos de Corine Sombrun :

  • Beaucoup d'entre nous confondent chamanisme et transe, alors que nous pouvons vivre des états différents, des transes, sans être chaman.
  • Il y a une grande différence entre la culture et la pratique : Le chaman est formée dans sa culture, pendant de longues années ; il apprend notamment la transe. Alors que chacun d'entre nous peut pratiquer la transe, ce que font des millions de personnes de part le monde (et pas forcément dans des protocoles chamaniques, plutôt avec simplicité et contact des énergies naturelles en groupe).
  • La transe ce n'est pas n’importe quoi, elle est sensée mais le mental ne comprenant pas, peut croire à du délire. La réalité n'est pas le mental, elle est bien plus grande.
  • Il peut y avoir des transes risquées (de ne pas revenir...), ce qui nécessite de ne pas le faire seul, d'être encadré par des personnes capables de ramener quelqu'un qui vivrait une décompensation psychotique. NB : il est sécuritaire de ne pas chercher la transe, comme un trip sous l'effet d'un hallucinogène en vue de l'extase ; mais de l'accueillir, si elle se présente sous forme thérapeutique/initiatique avec des accompagnants initiés.
  • Lors d'une transe, il est commun de devenir observateur d'une intelligence/d'une énergie en action.

4°) pratique davantage énergétique :

Je suis animateur de Constellations Familiales et Systémiques.

Courant 2018, je me suis mis à animer comme je ne l'avais pas appris. En effet, à force de pratiquer intensément, il s'est passé quelque chose en moi, un véritable lâcher-prise : j'ai accueilli autre chose, qui s'est mis à me guider pendant les Constellations ou à faciliter directement le processus.

 

En constellations Familiales et Systémiques les vivences sont plus fortes lorsque le facilitateur accueille les énergies de l'Univers, qui modifient légèrement sa conscience.

J'ai observé que les vivances lors des Constellations devenaient plus fortes.

S'est ainsi développé ma manière de faciliter le processus, plus simple et adaptée au groupe.

Face à l'Univers, je me sens au service, enchanté lorsque les belles énergies viennent à nous. C'est une chance de nourrir ainsi nos besoins et la transcendance, et vivre davantage d'amour (etc.) dans nos vies respectives.

 

Exemple, lors du dernier week-end à Toulouse : le dimanche, 5 constellations dont 3 transes (la personne au sol traverse sa souffrance, etc.) ...ça déménage, l'énergie va là où c'est prioritaire pour le bien-être de la personne.

J'accepte ce potentiel en moi, qui ne m'appartient pas ; je suis rien, juste un tube comme me disait un ami il y a 20 ans. Je suis ce que je suis, mes activités me nourrissent, font du bien et du beau dans la vie de chacun ; et elles me permettent d'en vivre.

 

Cf l'article intéressant à propos de la Médiumnité et Constellations.

 

Au-delà des Constellations Familiales :

Présence, conscience, davantage de légèreté et d'amour !

J'ai une confiance absolue dans le processus de la Systémie Naturelle ©

(manière post-Hellinger d'animer des Constellations Familiales & Systémiques, groupe ou individuel)

 

5°) Gratitude infinie :

Sri aurobindo, Franck Lopvet  gratitude infinie ! vive l'autoguérison et les méthodes lumineuses, humbles.
  • A ce mouvement de la Vie, qui faisait dire "ça est" à la compagne de Sri Aurobindo.
  • A cette part (mon double...), plus grande que moi et qui connait ce qui est beau.
  • A toutes les belles personnes qui facilitent le processus d'individuation (CG Jung) et d'autoguérison, intègres et humbles. Ou à ces êtres qui, avec de petites méthodes lumineuses (comme celle transmise par le Dr Eduard Van den Bogaert, qui m'a fait découvrir les "arbres généalogiques minutes" - un peu façon Jodorowsky), contribuent au bonheur de chacun. A ces petits rien qui peuvent faire écho dans la vie d'une personne, comme l'a fait la notion d'arbre placentaire dans ma vie.
  • A Franck Lopvet, qui m'a aidé à me désidentifier de ma souffrance, et grâce à qui je chemine vers davantage de liberté créative.

Les activités d'OMÉA :

Comment animer une constellation familiale individuelle, en présentiel ou à distance ? Manière de faire des Constellations Systémiques individuelles. Posture en Constellations Familiales et Systémiques.

SE FORMER à "L'énergétique des Constellations Familiales" ?


Où faire sa Constellation Familiale systemique en groupe, ateliers et stages week-end à La Rochelle et à Toulouse

Constellation familiale individuelle, avec Cédric Dupuis, consultation, sans danger et avec les bienfaits, auprès d'un thérapeute/facilitateur

Votre Constellation Familiale en séance INDIVIDUELLE, en présence ou à DISTANCE :



 

 

#transe, #etatdetranse, #àquoisertlatranse, #transechamanique,

#transemédiumnique, #modificationdeconscience, #ConstellationsFamilialesSystémiques,

#ConstellationFamiliale, #ConstellationsSystémiques, #FormationConstellationsFamiliales, #Oméa, #CédricDupuis